Aller au contenu | au menu | à la rechercheMode texte Bas ↓


Base de Connaissances
sur les Coraux des Mascareignes

Accueil » Le projet » Les Membres

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

laboratoire IREMIA - Université de La Réunion

Laboratoire d'Informatique et Systématique - UPMC Paris

laboratoire CBETM - EPHE - Université de Perpignan

laboratoire BtBs - Université de Milano

laboratoire ECOMAR - Université de La Réunion

SHOALS - île Rodrigues

Albion Fisheries Research Center - île Maurice

Les Membres

Publié le 24 décembre 2006, mis à jour le 21 décembre 2009

Toutes les versions de cet article :

Voici présentée ici la liste des personnes ayant contribué au projet ...en essayant de n’oublier personne.

Sommaire
- Les experts
- Membres de la phase III
- Membres de la phase II
- Membres de la phase I

Les experts :

Gérard FAURE

Professeur honoraire à la retraite, il crée et dirige le Laboratoire de Biologie Marine de l’Université de La Réunion de 1967 à 1990 puis est nommé à l’Université de Montpellier II jusqu’à sa retraite, en 2001. Durant son séjour à La Réunion (il a soutenu une thèse de Doctorat d’Etat sur "Les formations récifales des Mascareignes" en 1982), il s’est plus spécialement intéressé à la biodiversité et à la biogéographie des Scléractiniaires de l’archipel et aux problèmes de dégradations, puis de l’ensemble Indopacifique, où il a effectué une cinquantaine de missions. Durant cette période, il a pu récolter et identifier 5000 à 6000 spécimens (dont la moitié pour les Mascareignes), spécimens déposés au Muséum (MNHN) de Paris, pour la plus grande part, et également au Muséum de St Denis et à l’Université de La Réunion ainsi qu’à l’antenne de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE) de Moorea (Polynésie Française). Depuis 1996, il est impliqué comme expert taxonomiste dans le programme : "Base de connaissances des Coraux des Mascareignes".

Michel PICHON

Michel PICHON, Océanographe biologiste, ancien Directeur d’Etudes à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE), Paris, membre du Comité Scientifique de la Fondation Albert 1er (Institut Océanographique, Paris et Musée Océanographique, Monaco) est spécialisé dans l’étude des récifs coralliens sur lesquels il travaille depuis plus de 48 ans.
Il a dirigé plusieurs équipes de recherche dans la plupart des grandes régions récifales de la Mer Rouge, de l’Océan Indien (Doctorat d’Etat) et de l’Océan Pacifique. Il a travaillé pendant 22 ans en Australie, d’abord comme Professeur à James Cook University, Townsville, puis comme Directeur Adjoint de l’Australian Institute of Marine Science. Ses recherches ont porté principalement sur la Grande Barrière de Corail, avec ses étudiants et ses collègues chercheurs australiens, et aussi en de nombreuses autres zones coralliennes du Pacifique, en collaboration avec des équipes américaines et japonaises. Il est l’auteur de plus d’une centaine de publications scientifiques, de 4 volumes sur la faune corallienne de la Grande Barrière, d’un Guide illustré de la faune corallienne de Balhaf (Sud Yemen, Golfe d’Aden) et co-éditeur de deux ouvrages de synthèse sur les récifs coralliens.
Il vit maintenant en Australie où il est Consultant en océanographie tropicale, et Chercheur Associé Honoraire au Museum of Tropical Queensland, Townsville.

Francesca BENZONI

Francesca Benzoni est Docteur de l’ Ecole Pratique des Hautes Etudes, et est actuellement post-doctorante à l’Université de Milano-Bicocca, Italie. Sa discipline est la biologie marine, et elle est spécialisée dans la systématique intégrative des coraux récifaux. Apres son diplôme de master effectué il y a maintenant 10 ans, et portant sur le Golfe d’Aden (Yemen), elle a étudié les coraux de l’Indo- Pacifique et s’est plus particulièrement concentrée sur le problème des frontières entre espèces chez les coraux récifaux. Grâce au projet « Base de connaisances des Coraux des Mascareignes », elle a eu la possibilité d’élargir ses connaissances concernant la taxonomie des coraux en abordant certains problèmes sous un angle différent de l’approche traditionnellement utilisée pour la délimitation des frontières entre espèces. Elle participe actuellement, par le biais d’une approche multidisciplinaire combinant méthodes traditionnelles et méthodes innovantes à plusieurs projets concernant la biodiversité et la biogéographie des scléractiniaires.

Phase III (2004-2008)

Experts des Scléractiniaires : Gérard Faure, Michel Pichon, Francesca Benzoni

Informaticiens : Guillaume Dubus, David Grosser, Yannick Geynet (coordinateur)

Design, illustrations et photographies : David Caron

Animations Flash : Bruno Toujas jusqu’à mi 2006

Gestion du projet : Pierre Gigord, Yannick Geynet

Collaborations : Nicole Gravier-Bonnet, Florence Trentin, Gwenaëlle Pennober, et à partir de 2007, Vianney Denis, Aurélie Thomassin, Dorothée Taddei, Perrine Mangion, Lionel Bigot, Sonia Ribes

Stagiaire : Eric Grimaud

David CARON

Concepteur graphique et photographe, depuis plus de 15 ans en agences de communication globale et en studio de création, David Caron est aujourd’hui concepteur graphique indépendant.
Il réalise des recherches d’identités visuelles, des chartes graphiques, des documents de communication (tous supports), des projets d’édition.
Il a développé des compétences en photographie macro, principalement de la biodiversité terrestre et marine.
Il collabore depuis 1998 à la Base de connaissances sur les coraux des Mascareignes, en tant qu’illustrateur/photographe, maquettiste et rédacteur.

Yannick GEYNET

Passionné de biologie mais de formation informatique, Yannick Geynet décide d’allier les deux et travaille donc sur le projet "Base de connaissances sur les coraux des Mascareignes" à partir de 1997. Par la suite, d’autres projets reliant biologie et informatique ce sont présentés. En 2002, il décide de reprendre des études : ce sera le DEA Communication Homme-Machine & Ingénierie Educative du LIUM (Laboratoire d’Informatique de l’Université du Maine). De retour à La Réunion, il sera chargé d’une étude qui conduira à la création de la cellule TICE (Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Education) de l’Université de La Réunion.
De 2004 à 2008, il coordonne la phase III du projet sur les coraux.
Yannick Geynet est nommé PAST (enseignant associé à temps partiel) à l’université de La Réunion à partir de septembre 2007 et, depuis février 2008, il est Responsable du Système d’Information du Parc national de La Réunion.

Phase II (1998-2001)

Experts des Scléractiniaires : Gérard Faure, Michel Pichon, Mireille Guillaume

Informaticiens : Noël Conruyt (coordinateur), David Grosser, Yannick Geynet

Illustrations : David Caron, Teddy Lun-Kwok-Sui

Collaborations : Pierre Gigord, Nicole Gravier-Bonnet

Stagiaires : Gaëlle Bailly, Valérie Goulan, Annick Cros

David GROSSER

David Grosser a mené un doctorat en informatique à l’Université de La Réunion, thèse qui a pour sujet de la représentation et le traitement de connaissances descriptives et classificatoires en biologie (2001). Il a développé pendant cette période le système IKBS (Iterative Knowledge based System) utilisé par le projet Base de connaissances sur les coraux des Mascareignes.
Après sa thèse, il a passé un an en post-Doc au DIRO (Département d’Informatique et de Recherche Opérationnelle) de l’Université de Montréal dans l’équipe génie logiciel. Il est nommé maître de conférences à l’Université de La Réunion depuis 2003.

Phase I (1996-1997)

Experts des Scléractiniaires : Gérard Faure, Michel Pichon

Informaticiens : Noël Conruyt (coordinateur), David Grosser

Collaborations : Nicole Gravier-Bonnet

Stagiaire : Philippe Vincent

Nicole GRAVIER-BONNET

Docteur en Océanographie, Biologiste marin, Spécialiste des Hydraires (Hydrozoologiste), Nicole "Nicky" Graviet-Bonnet travaille sur les hydraires (polypes et méduses) de La Réunion et du sud-ouest de l’Océan Indien. Elle est passionnée par la biodiversité et effectue un inventaire des espèces dont elle étudie par ailleurs les modes de reproduction et la distribution écologique et biogéographique, entre autres choses (associations, régimes alimentaires...). Nicole est à la retraite depuis septembre 2008.

Noël CONRUYT

Noël Conruyt est un chercheur en informatique qui a suivi une formation d’ingénieur en agriculture. Sa thèse (1994) a été effectuée dans le domaine de l’apprentissage automatique et de l’analyse des données symboliques et numériques appliquées à la gestion des connaissances des spécialistes de la Systématique.
Recruté comme Maître de Conférences en 1996 à l’IREMIA (Institut de Recherches en Mathématiques et Informatique Appliquées) de l’Université de La Réunion, il supervise la thèse de David Grosser (2002) sur un outil général de gestion des connaissances appelé IKBS (Iterative Knowledge Base System) développé en Java pour créer des bases de connaissances sur Internet. L’objectif pratique était de concevoir une application d’aide à la gestion de la biodiversité des coraux des Mascareignes, c’est-à-dire modéliser, décrire, classifier et identifier les spécimens en collection, dans le cadre de l’amélioration des bases de données scientifiques à La Réunion.
Noël Conruyt s’est spécialisé dans les applications et outils pour la gestion des connaissances complexes en sciences de la vie et en musique (Ingénierie des Connaissances et Interaction Homme Machine). Son expérience de recherche se trouve sur son site.


RSS 2.0 [ ? ] • Site réalisé avec SPIPCréditsMentions légalesHaut ↑
cc by nc  Le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons BY-NC 2.0 Fr

Financements : EtatEurope-FEDERRégion RéunionUniversité de La Réunion