Aller au contenu | au menu | à la rechercheMode texte Bas ↓


Base de Connaissances
sur les Coraux des Mascareignes

Accueil » Le projet » Méthode
Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

laboratoire IREMIA - Université de La Réunion

Laboratoire d'Informatique et Systématique - UPMC Paris

laboratoire CBETM - EPHE - Université de Perpignan

laboratoire BtBs - Université de Milano

laboratoire ECOMAR - Université de La Réunion

SHOALS - île Rodrigues

Albion Fisheries Research Center - île Maurice

Méthode

Publié le 24 décembre 2006, mis à jour le 1er mai 2009

Toutes les versions de cet article :

  • français

Le projet "Base de Connaissances sur les Coraux des Mascareignes" s’inscrit dans un cadre précis, délimité par trois points de vue que nous exposons ici.

Géographique

Comme son nom l’indique, ce projet a pour cadre la zone géographique des Mascareignes.

L’Archipel des Mascareignes (latitudes 21°7’ à 19°40’ Sud et longitudes 55°13’ à 61°10’ Est) est composé des îles Maurice, la Réunion et Rodrigues. II tire son appellation du navigateur portugais Pero Mascarenhas, qui fût l’un des premiers européens à signaler son existence au début du XVlème siècle.
L’île Maurice, état indépendant, est située à 890 km à l’Est de Madagascar. La Réunion, île française (DOM), est à 200 km au Sud-Ouest et Rodrigues, une dépendance de l’île Maurice, est à 600 km à l’Est Nord-Est.

L’histoire géologique de cet archipel est exposée plus en détail dans la partie Localisation de ce site.

Taxonomique

Cette base de connaissances a pour support une collection d’environ 4000 spécimens récoltés par Gérard Faure dans l’archipel des Mascareignes de 1969 à 1982. Ces échantillons sont déposés au MNHN de Paris, l’Université et le Muséum de la Réunion. Ces échantillons ont été prélevés sur plus de 200 sites différents (Maurice, Réunion, Rodrigues) ce qui couvre environ 30 biotopes (compartiments récifaux) différents. Quelques échantillons de la collection de Michel Pichon (Maurice), Lionel Bigot (la Réunion) et quelques échantillons types de la collection du MNHN viennent compléter ce matériel.
Les données sont issues de descriptions du squelette d’échantillons adultes.

Ces spécimens représentent la diversité des Scléractiniaires actuels dans les Mascareignes.

Informatique

PNG

C’est le système IKBS qui a été utilisé pour la création de cette base de connaissances (Familles/Genres jusqu’à l’espèce). IKBS (Iterative Knowledge Base System) est un atelier logiciel qui permet de modéliser, de gérer et de transformer des connaissances d’expertise pour construire des mémoires techniques ou des bases de connaissances scientifiques.

Le système Xper² a lui aussi été utilisé pour permettre une identification des genres à partir de l’ordre (les Scléractiniaires).


RSS 2.0 [ ? ] • Site réalisé avec SPIPCréditsMentions légalesHaut ↑
cc by nc  Le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons BY-NC 2.0 Fr

Financements : EtatEurope-FEDERRégion RéunionUniversité de La Réunion